UPMTimber
  • Quoi de neuf
  • UPM Timber et Lassila & Tikanoja ont lancé une collaboration pour recycler les emballages du bois scié

UPM Timber et Lassila & Tikanoja ont lancé une collaboration pour recycler les emballages du bois scié

Communiqué de presse 12.9.2022 14:00 EEST

UPM Timber et Lassila & Tikanoja ont mis en place un nouveau concept de recyclage, dans lequel les emballages en plastique usagés sont ramassés chez les clients et recyclés pour fabriquer de nouveaux emballages. Les clients reçoivent également une compensation pour leur participation au recyclage.

Le nouveau concept de recyclage a été présenté au cours de l'été 2022 et a été chaleureusement accueilli par les clients. L'une des entreprises pilotes du recyclage est le fabricant finlandais de maisons en bois Honkarakenne.

L'objectif d'UPM Timber est d'être le précurseur du développement durable dans le secteur du bois. L'entreprise a les objectifs ambitieux de réduire ses émissions et d'améliorer sa responsabilité environnementale pour finalement de cesser d'utiliser des matières premières fossiles. UPM souhaite également promouvoir activement la démarche de développement durable de ses partenaires et clients, notamment en recyclant les emballages du bois scié.

« Grâce à ce nouveau concept de recyclage, les emballages du bois scié sont transformés afin que les déchets deviennent des matières premières. Les emballages en plastique qui étaient auparavant considérés comme des déchets énergétiques sont désormais collectés séparément, ramassés et remboursés. Les emballages usagés sont ensuite acheminés vers l'usine de recyclage de L&T afin d'être traités. Le matériau circule en boucle fermée pour fabriquer de nouveaux emballages pour le bois scié », explique Marko Turunen, responsable des ventes chez L&T.

Une économie circulaire pour améliorer le développement durable

« La coopération avec L&T a pris un excellent départ. Plusieurs de nos entreprises clientes qui achètent du bois scié ont déjà pris des mesures supplémentaires », déclare Antti Koulumies, responsable d'UPM Timber.

L'une des premières entreprises à se joindre au projet de recyclage a été le fabricant de maisons en bois Honkarakenne.

« Le concept de recyclage du plastique avec UPM et L&T fonctionne très bien et contribue également à la réalisation de nos objectifs en matière de développement durable. Nous voulons réduire l'impact environnemental de nos propres activités et promouvoir la recyclabilité des matériaux. Il est formidable que les emballages du bois scié puissent être réutilisés », explique Marko Saarelainen, PDG chez Honkarakenne.

Tous les emballages de bois scié en plastique classiques sont adaptés au recyclage, après avoir été emballés dans des balles prêtes à l'emploi sur la parcelle du client et livrés via le terminal régional de L&T à l'usine de recyclage de plastique de Merikarvia. À l'usine, le matériau est lavé et transformé en granulés recyclés, qui sont ensuite utilisés pour la re-fabrication de nouveaux emballages pour le bois scié.

Viser un avenir sans énergies fossiles

Ce concept de recyclage sera d'abord mis en place en Finlande, mais il est prévu de l'étendre pour servir également les clients étrangers à l'exportation. Le recyclage des emballages en plastique apporte des avantages significatifs à l'ensemble de la chaîne d'approvisionnement.

« La quantité de déchets qui auraient autrement été brûlés diminuera et le taux de recyclage augmentera. Dans la pratique, le traitement des déchets est transformé en avantages monétaires par le recyclage. Dans le même temps, nous soutenons l'industrie finlandaise et améliorons la responsabilité de toutes les personnes impliquées dans les opérations », déclare Antti Koulumies.

Au début de l'année, UPM Timber a décidé de passer à un emballage pour bois scié contenant du plastique recyclé. L'objectif à long terme est de cesser d'utiliser le plastique fossile.

« Trouver des matériaux alternatifs est un grand défi, mais nous déployons nos efforts pour ouvrir la voie en matière de développement durable et pour développer en permanence nos propres opérations. À l'avenir, les emballages pour le bois scié pourraient même être fabriqués à partir de matières premières venant du bois, d'autres bioplastiques ou d'une combinaison de ces matières. Petit à petit, nous nous rapprochons de notre objectif », résume Antti Koulumies.