UPMTimber
  • Timber
  • Le bois : un matériau à tout faire

Le bois : un matériau à tout faire

Le bois est l'un des matériaux les plus polyvalents, durables et appréciés au monde. Cependant, de nombreux facteurs influent sur le lieu et le moment où il doit être utilisé. Explications.

Depuis des siècles, le bois est un matériau polyvalent, durable et pratique. C'est pourquoi nous aimons le retrouver dans nos structures de bâtiment, chalets en rondins, portes, cadres de fenêtres, planchers intérieurs, panneaux et moulures, meubles, terrasses extérieures, etc. Il y a de grandes chances qu'une construction soit meilleure avec du bois.

Mais comment savoir quel type de bois convient le mieux à votre projet ? Tout d'abord, le choix du bon type de bois dépend de l'utilisation visée. Dans les abondantes forêts finlandaises, le pin et l'épicéa sont les espèces de bois les plus courantes, et ces deux essences de conifères sont aussi les types de bois d'œuvre les plus populaires.

image04gle.png

L'école Hirsikampus, située dans la ville finlandaise de Pudasjärvi, est un exemple étonnant d'utilisation de bois en intérieur. Photo : UPM Timber.

Quel bois pourrait fonctionner ?

Le pin, ou sapin rouge, est légèrement plus résistant que l'épicéa, également appelé sapin blanc, et convient mieux à l'habillage intérieur, tandis que les deux essences peuvent être utilisées à l'extérieur lorsqu'elles sont traitées de manière appropriée. La différence de coût entre les deux n'est pas énorme.

« Les prix varient en fonction de l'offre et de la demande. L'épicéa est de qualité constante, mais le pin a différentes qualités et son prix varie donc plus souvent. La base d'un pin a moins de petites branches. Il est donc mieux valorisé et donc plus cher. Cependant, le choix du bois est également une question de goût : certains aiment voir des nœuds dans le bois et le privilégient pour cette raison », explique Mika Nokelainen, Responsable de la Planification de la Demande chez UPM Timber.

Le bois possède également des qualités écologiques et antibactériennes, et est de plus en plus utilisé dans les projets de construction dans les secteurs public et privé. Ce matériau respirant absorbe l'humidité, ce qui permet d'améliorer la qualité de l'air, tandis que ses propriétés de stockage du carbone le rendent meilleur pour l'environnement.

« Le bois ne favorise pas la reproduction des bactéries comme le béton et le verre, et dans les chalets en bois, l'air est généralement agréable et frais, même en été. L'architecture en bois est sur toutes les lèvres depuis des années et semble enfin percer. Nous commençons à voir beaucoup plus de bâtiments en bois », prédit Nokelainen.

Le bois peut également être utilisé pour créer du bois laminé/croisé, fabriqué en collant ensemble des couches de bois de sciage massif. Les panneaux en bois sont respirants et ont une excellente résistance structurelle, proposant ainsi de nouvelles solutions architecturales. Les bâtiments en bois peuvent également contribuer au bien-être général des personnes.

« Il est prouvé que le bois a un effet apaisant. Lorsqu'il est utilisé à l'intérieur, il crée une ambiance calme par rapport au verre et à l'acier, et a donc un effet positif sur le psychisme », explique Nokelainen.

imageb8uw.png

Mika Nokelainen travaille chez UPM Timber depuis près de 19 ans et connaît parfaitement le secteur.  Photo : UPM Timber.

La teneur en humidité et la modification du bois affectent ses qualités

Le bois est un matériau sensible à l'humidité. Lorsqu'il vient d'être coupé, sa teneur en humidité est naturellement élevée et, après le sciage, il passe par un processus de séchage. Lorsque le bois est mouillé, il se dilate, tandis que le séchage provoque un rétrécissement. La teneur en humidité du bois varie entre 8 et 24 %, et un bois plus sec est recommandé pour une utilisation à l'intérieur, où l'air est moins humide, ainsi que la menuiserie, les meubles et dans la construction de chalets en bois.

« L'élément le plus important à prendre en compte lors du choix du bois est son utilisation finale. Est-il prévu pour une terrasse extérieure, un sauna ou un parquet ? Si vous utilisez du bois humide dans un sauna chaud et sec, par exemple, il rétrécira. C'est la raison pour laquelle les portes intérieures et les meubles sont fabriqués avec du bois plus sec. Les processus de collage dans la menuiserie nécessitent également du bois plus sec », explique Nokelainen.

Lorsque le bois est utilisé à l'extérieur, il est recommandé d'utiliser du bois imprégné sous pression ou ayant subi un traitement thermique, résistant à l'humidité. L'imprégnation sous pression ne convient qu'au pin et pas à l'épicéa, tandis que le traitement thermique peut être appliqué aux deux.

« Le bois non traité n'est pas recommandé pour une utilisation en extérieur. Le pin en particulier peut facilement moisir et prendre une teinte bleue quand les champignons responsables du bleuissement s'y attaquent. Lorsque le bois est correctement traité ou modifié, il résiste bien mieux à l'humidité. J'ai vu au cours de mes voyages au Japon comment le bois traité peut même être utilisé pour construire des baignoires. En fait, je n'arrive pas à trouver une utilisation à laquelle le bois ne convient pas », conclut-il.

 

Texte : Laura Iisalo

Image d'en-tête : UPM Timber/Annika Vesterinen