UPMTimber
  • Timber
  • La forêt est à la fois un puits et un réservoir de carbone
Article | 12/23/2021 10:30:51 | 3 min Temps de lecture

La forêt est à la fois un puits et un réservoir de carbone

Quel type de forêt est un puits de carbone ? Et quand une forêt devient-elle un réservoir de carbone ? Découvrez les termes clés liés aux forêts et au climat, et le rôle que jouent les forêts dans la lutte contre le changement climatique.

Une forêt en croissance est un puits de carbone

Les arbres ont besoin de lumière, d'eau et de dioxyde de carbone pour la photosynthèse. C'est ainsi que les arbres et les plantes produisent de l'oxygène et piègent le dioxyde de carbone de l'atmosphère. Les forêts sont des puits de carbone, ce qui signifie qu'en poussant, elles stockent le dioxyde de carbone atmosphérique dans les arbres et le sol.

Les arbres sont également des sources de carbone : lorsqu'un arbre se décompose, il libère du carbone dans l'atmosphère sous forme de dioxyde de carbone. La déforestation libère également du carbone dans l'atmosphère, mais un hectare de forêt régénérée commence à agir comme un puits de carbone après environ 17 ans. Elle piège alors à nouveau les émissions et devient un puits de carbone tout au long de son cycle de vie.

La taille du puits de carbone des forêts finlandaises a varié au fil des décennies, mais en moyenne, ces dernières retiennent 30 à 60 % des émissions annuelles totales de la Finlande (mmm.fi).

L'exploitation annuelle des forêts finlandaises est d'environ 70 millions de mètres cubes par an (luke.fi) et la croissance est d'environ 107 millions de mètres cubes par an. Tant que la croissance des forêts finlandaises sera supérieure au taux de déforestation, comme c'est actuellement le cas si l'on tient compte des absorptions naturelles annuelles, les forêts finlandaises resteront des puits de carbone.

Le puits de carbone devient un réservoir de carbone

Quand une forêt cesse de se développer, elle reste un réservoir de carbone. Le réservoir de carbone formé par les arbres de la forêt et le sol retient le carbone et ne le libère donc pas dans l'atmosphère. Au fil de leur croissance, les forêts deviennent à la fois des puits et des réservoirs de carbone.

Bien que la Finlande exploite davantage ses forêts, la taille du réservoir de carbone augmente depuis des décennies, car l'exploitation forestière est inférieure à la croissance. On estime que le réchauffement climatique augmentera le réservoir de carbone des forêts finlandaises jusqu'à 17 % (metsakeskus.fi) d'ici 2050.

Les produits à base de bois et de matières premières dérivés du bois stockent également du carbone tout au long de leur cycle de vie et peuvent servir de réservoir de carbone à long terme, comme dans les constructions en bois. Les réservoirs de carbone à court terme, quant à eux, comprennent les briques de lait et les produits en papier.

Lutter contre les émissions d'origine fossile en augmentant l'utilisation du bois

Les émissions de carbone provenant de l'utilisation de combustibles fossiles (pétrole, charbon et gaz naturel) sont la cause première du changement climatique. Lorsque des produits à base de bois remplacent des produits à base de matériaux fossiles, un mètre cube de bois réduit d'environ deux tonnes le dioxyde de carbone dans l'atmosphère.

Le bois peut également être utilisé de manière durable dans la production d'énergie, et ainsi réduire à long terme les émissions de dioxyde de carbone provenant des combustibles fossiles. Bien que la combustion du bois provoque des émissions, le dioxyde de carbone libéré finit par être piégé dans la végétation et les arbres vivants. En revanche, laisser du bois sous forme de résidus d'exploitation forestière et de souches libérerait du carbone pendant des décennies en raison de la décomposition.

 

Sources :

Institut des ressources naturelles de Finlande (LUKE), luke.fi

Metsäkeskus, metsakeskus.fi

Ministère de l'Agriculture et des Forêts, mmm.fi