UPMTimber
  • Quoi de neuf
  • Les scieries d'UPM tournent à plein régime – Le nouveau Vice-Président Senior Aki Temmes prévoit un avenir radieux

Les scieries d'UPM tournent à plein régime – Le nouveau Vice-Président Senior Aki Temmes prévoit un avenir radieux

Other news 13.6.2019 10:00 EEST

upm-aki-temmes-180315-5192.jpg

UPM Timber a accueilli Aki Temmes, 41 ans, au poste de Vice Président Senior  of Business fin avril. Il a quitté le poste de Vice Président  du contrôle de gestion chez UPM Biorefining pour prendre la tête d'UPM Timber. Aki Temmes est un collaborateur d'UPM depuis plus de 16 ans. En plus de Biorefining, il a travaillé au sein des départements Paper Business, UPM Timber et Wood Sourcing.

« Je suis ravi de retourner chez UPM Timber après avoir été absent pendant environ six ans. Beaucoup de travail a été réalisé chez Timber sous la supervision de mes prédécesseurs, et les opérations commerciales ont considérablement progressé au cours des dernières années », explique Aki.

Une forte demande sur le marché du bois scié

Le nouveau Vice Président Senior d'UPM Timber, Aki Temmes, estime que la demande en bois scié reste à un niveau satisfaisant, même si le pic du cycle économique a peut-être été atteint l'année dernière.

« Nous avons réalisé de bonnes transactions et les volumes ont été très satisfaisants au premier trimestre 2019. »

En Finlande, UPM Timber se compose de quatre scieries d'une capacité totale de plus de 1,5 million de mètres cubes. La plus grande est celle d'UPM Kaukas, qui produit plus de 500 000 mètres cubes de bois scié par an.

Une grande partie de la production d'UPM Timber est vendue au niveau national en Finlande. « Après la Finlande, on retrouve la Chine, le Japon et le Royaume-Uni », ajoute M. Temmes.

Même si le commerce du bois scié était dynamique en début d'année, des incertitudes existent au niveau de l'économie mondiale et pourraient également affaiblir les prévisions des scieries. Les principales préoccupations sont liées à la guerre commerciale entre la Chine et les États-Unis, ainsi qu'aux effets du Brexit.

« Puisque nous ne pouvons pas changer le marché mondial, nous devons faire de notre mieux commercialement parlant. Nous disposons d'une stratégie claire, de scieries très performantes et d'une équipe commerciale professionnelle : tous les éléments nécessaires à notre réussite commerciale. Nous voulons être un partenaire fiable pour nos clients», promet M. Temmes.

Des scieries efficaces

En 2012, UPM a décidé d'arrêter la transformation du bois scié et de se concentrer uniquement sur le sciage. Depuis cette décision, les scieries battent leur plein.

« Depuis lors, nous exploitons les scieries en suivant une stratégie de plein régime. Il n'y a pas eu de restriction liée au marché en matière de production. Cela nous distingue de la plupart de nos concurrents », explique M. Temmes.

Selon lui, les exploitations industrielles, comme le secteur de la scierie, atteignent une efficacité maximale lorsque les installations sont pleinement utilisées.

« Tout le bois qui arrive dans nos scieries est soigneusement utilisé pour la production. Rien n'est gaspillé, même pas un bâton. Le bois scié génère de la valeur : les copeaux de bois, la sciure et les autres sous-produits sont utilisés pour la production de pâte, de papier et d'énergie », précise M. Temmes.

Un produit durable promis à un brillant avenir

UPM vend la plupart de ses bois sciés à des clients industriels dans les secteurs de l'ameublement, de la construction et de l'emballage, ou à d'autres clients pour diverses procédures de transformation.

« La gamme de clients et d'utilisations finales de notre produit est vaste. UPM Timber a pour objectif d'établir et de maintenir des partenariats internationaux à long terme. Du point de vue des défis à venir, nous sommes un excellent partenaire avec une base solide, et nous nous concentrons sur notre capacité fondamentale : produire du bois scié pour les applications finales appropriées au bon moment », ajoute M. Temmes.

Tous les bois sciés d'UPM sont certifiés conformes aux systèmes de certification FSC ou PEFC.

« Les préférences des clients et du marché varient. Nous pouvons utiliser les deux certificats de manière flexible. »

Selon M. Temmes, l'avenir du bois scié est prometteur.

« Notre produit est incroyable. Le bois scié emprisonne du carbone tout au long de son cycle de vie, qui peut durer des centaines d'années. Il est produit de manière responsable et écologique et répond à toutes les exigences en matière de développement durable. »

Aki Temmes insiste sur le fait que la qualité du produit final repose sur l'expertise en production, la bonne gestion forestière et la collaboration étroite avec les propriétaires de forêts.

« Nous cherchons naturellement à offrir à nos clients une valeur ajoutée et à leur apporter tranquillité d'esprit et flexibilité dans le cadre de leurs activités. Nous sommes en mesure de fournir du bois scié finlandais produit dans le respect de l'environnement, avec un niveau de qualité élevé et un excellent service », conclut M. Temmes.



Aki Temmes

  • Né à Kotka, en Finlande, en 1977
  • Université de Tampere, MSc 2006
  • Hanken School of Economics, Executive MBA 2018
  • A travaillé pour UPM pendant 16 ans à différents postes
  • Vice-président du contrôle de gestion Biorefining 2013-2019
  • Vice-président sénior d'UPM Timber 2019-aujourd'hui
  • Marié et père d'un petit garçon de 18 mois