UPMTimber
  • Timber
  • Design biophile : la prochaine grande innovation ?

Design biophile : la prochaine grande innovation ?

La pandémie actuelle pourrait stimuler l'architecture et le design basés sur les matériaux naturels. Applaudi pour le sentiment de bien-être qu'il procure et ses propriétés présentées comme thérapeutiques, le design biophile devrait se généraliser.

 

En marchant dans les couloirs de l'hôpital Khoo Khoo Teck Puat de Singapour (KTPH), on peut avoir l'impression de déambuler dans un jardin tropical. Avec sa cascade qui s'écoule dans une cour intérieure, ses jardins perchés sur le toit et ses jardinières, le KTPH ne constitue pas l'environnement aseptisé type que l'on associe traditionnellement aux hôpitaux. Au lieu de cela, ses couloirs sont parfumés de l'odeur des plantes et ses allées en bois entourées de végétation luxuriante.

L'architecture du KTPH s'inspire largement des principes du design biophile, qui consistent à intégrer les matériaux naturels et éléments de la nature dans les espaces intérieurs. « Biophilie », qui signifie « amour des choses vivantes », est un concept à trois volets, explique Sally Coulthard, designer et écrivain.

« Le premier consiste à s'assurer qu'un espace vous met en contact direct avec la nature, qu'il s'agisse de remplir une maison de plantes ou de concevoir un immeuble de bureaux autour d'un atrium vivant et en pleine croissance. Le deuxième volet consiste, pour le design biophile, à englober de nombreux éléments différents qui rappellent des choses naturelles, qu'il s'agisse de motifs naturels, de matières premières, de couleurs ou de textures. Et le troisième volet consiste à vivre d'une manière qui relie une personne aux rythmes naturels et aux espaces extérieurs. Il peut s'agir d'utiliser efficacement la lumière naturelle en s'assurant qu'un bâtiment ait une belle vue sur la nature, ou de vivre plus en phase avec les saisons. »

imageyu34g.png

Le design biophile repose fortement sur l'intégration de matériaux et d'éléments naturels dans les espaces intérieurs. Photo : Shawn Ang sur Unsplash.

Relever les défis modernes

Le design biophile rejette le tournant industriel du XXIe siècle et l'esthétique nette et minimaliste du nouveau millénaire, devenue incontournable partout dans le monde. Les partisans du design biophile soulignent l'absolue nécessité de ce principe car les gens ont perdu leur lien essentiel avec la nature.

« La richesse de l'information est un principe du design biophile. Les espaces conçus en se basant sur les principes biophiles reposent sur des matériaux, des textures et des couleurs naturels pour créer un sentiment de connexion avec la nature et l'espace lui-même », explique Maureen Calamia, experte et auteure sur la biophilie et le feng shui.

Selon Mme Calamia, le design biophile présente des avantages substantiels pour les bâtiments qui l'intègrent dans leurs conceptions car des études montrent que l'intégration de la nature dans nos espaces augmente la productivité, améliore la concentration et stimule l'inspiration et la créativité. L'intégration de la nature sur le lieu de travail permet également de réduire les rotations du personnel et l'absentéisme et de stimuler le moral.

image9bo4g.png

Des études montrent que le design biophile augmente la productivité et permet d'améliorer la concentration. Photo : Fabian Irsara sur Unsplash.

Le bois au cœur de la conception

Le bois est un élément important du design biophile. Alice Goldsmith, consultante senior de Brand Culture qui organise un concours d'affiches sur la biophilie en partenariat avec l'Atlanta Design Festival, déclare : « L'utilisation du bois permet d'être en contact direct avec la nature et de s'entourer d'un design naturel. Le bois aide les gens à se sentir enracinés », et c'est la raison pour laquelle il est utilisé à la fois en architecture et en décoration d'intérieur reposant sur des principes biophiles.

Dans la pratique, le bois peut être intégré au design biophile en tant qu'élément direct et indirect. Mme Calamia soutient que les gens « apprécient, même à un niveau subconscient », le grain du bois et que les bureaux en bois, les planchers et autres éléments architecturaux peuvent être des composants de design biophile importants.

Dans une étude menée en 2006, des chercheurs de l'Université de British Columbia ont découvert que les salles « dominées par la présence du bois » et pauvres en matériaux artificiels et dotées de vues sur la nature étaient les plus appréciées par les participants à l'étude. Par ailleurs, une étude réalisée en 2005 par une équipe de chercheurs japonais comparant le bois aux panneaux d'acier a révélé que le bois offrait des avantages physiologiques et psychologiques par rapport à l'acier.

Alors que les panneaux de bois étaient associés à une diminution des états dépressifs, de la tristesse et de la pression artérielle, les panneaux d'acier étaient associés à une augmentation de ces trois indicateurs.

imagehaota.png

Les experts affirment que l'utilisation du bois permet aux gens d'être au contact direct de la nature et de se sentir enracinés. Photo : Laura Cleffmann sur Unsplash.

Le design biophile, une nouvelle norme

La pandémie de coronavirus et la nouvelle situation auquel le monde est confronté devraient stimuler l'adoption du design biophile dans le monde entier.

« Les gens se retrouvant coincés chez eux, ils observent leur environnement et se demandent comment reproduire le sentiment d'être en plein air, mais chez eux », explique Mme Goldsmith. Les tendances définies par les hôpitaux servent d'inspiration.

« De nombreux hôpitaux appliquent les principes du design biophile », ajoute-t-elle. « Les patients se sentent mieux dans les chambres équipées de fenêtres, ce qui est une version élémentaire du design biophile. C'est une méthode utilisée dans le monde du design pour promouvoir le bien-être ».

Les indicateurs enregistrés par les hôpitaux ayant incorporé la biophilie parlent d'eux-mêmes. Selon Oliver Heath Design, une société de design spécialisée dans le secteur de la santé, les hôpitaux qui s'appuient sur la biophilie constatent une réduction de 8,5 % des périodes de convalescence post-opératoire et une baisse de 22 % de l'utilisation d'anti-douleurs.

Les experts estiment que le taux d'adoption va augmenter petit à petit alors que les gens commenceront à incorporer des éléments naturels dans leur logement en ajoutant plus de plantes, en remplaçant les lumières artificielles par la lumière du soleil pendant les heures de la journée et en préférant le bois dans différents designs.

 « Si vous vous sentez mal à l'aise ou en difficulté dans votre vie, vous pouvez utiliser votre espace comme un outil pour tenter de comprendre ce qui se passe. En observant votre espace, vous comprendrez mieux ce qui se passe à l'intérieur », explique Mme Calamia.

Compte tenu de ces éléments et du sentiment actuel de mélancolie et de morosité qui gagne le monde entier, le design biophile pourrait constituer le remède idéal pour passer cette période en faisant un pas de plus pour se rapprocher de la nature.

Texte : Lorelei Yang
Photo principale : Harshana Peiris sur Unsplash