UPMTimber
  • Timber
  • Une crèche à bilan carbone négatif construite avec le bois d'UPM Timber
Article | 12/23/2021 10:35:51 | 2 min Temps de lecture

Une crèche à bilan carbone négatif construite avec le bois d'UPM Timber

La première crèche à bilan carbone négatif de Finlande va être construite à Vantaa. Le bâtiment terminé servira de réservoir de carbone pendant toute sa durée de vie.

La crèche Koivukylä est en cours de construction dans le quartier Rekola de Vantaa, et sera la première crèche à bilan carbone négatif de Finlande. Les matériaux utilisés pour la construction sont des rondins Honkarakenne, transformés à partir de la matière première d'UPM Timber. Tous les produits UPM Timber proviennent de forêts finlandaises certifiées.

Avoir un bilan carbone négatif signifie que le bâtiment est non seulement neutre en carbone, mais qu'il a également un impact positif sur le climat. Son empreinte carbone positive (son impact positif sur le climat), est supérieure à son empreinte carbone négative (ses émissions). Cela signifie que tout au long du cycle de vie de la crèche, les avantages environnementaux seront plus nombreux que les inconvénients.

La crèche sera construite de manière à limiter au maximum la consommation énergétique. Les solutions prévues comprennent des robinets économiseurs d'eau, des services de bâtiment intelligent, un éclairage économe en énergie, un chauffage géothermique et des panneaux photovoltaïques.

Un bâtiment en rondins est un réservoir de carbone à long terme

Le projet est le fruit d'une coopération entre Honkarakenne et Hoivarakentajat. Honkarakenne est un client important et de longue date d'UPM Timber. Honkarakenne et UPM Timber conviennent que le secteur devrait se préoccuper davantage de l'impact climatique des constructions.

« Un bâtiment en rondins fini agit comme un réservoir de carbone pendant toute sa durée de vie. En fin de vie, les rondins peuvent être transformés en nouveaux produits en bois et en biocarburant ou être utilisés directement pour la production d'énergie », explique Markus Saarelainen, Responsable des Ventes de Projets chez Honkarakenne, dans un communiqué de presse. S'il est bien entretenu, un bâtiment en rondins peut durer des siècles.

Dans le cadre de ce projet, les émissions de dioxyde de carbone résultant de la production de matières premières, du transport et de la préfabrication devraient s'élever à 118 kg/m². Les émissions moyennes de dioxyde de carbone des bâtiments s'élèvent à 250 kg/m².

Utiliser davantage de bois dans la construction des écoles et des crèches

La Finlande souhaite également développer plus largement l'utilisation du bois comme matière première dans les bâtiments publics. Le ministère de l'Environnement s'est fixé comme objectif d'augmenter la part de marché du bois dans toutes les nouveaux chantiers publics à 31 % en 2022, pour atteindre 45 % en 2025.

Pour les bâtiments scolaires, notamment les crèches et les écoles, l'objectif est plus ambitieux. L'objectif est d'atteindre une part de marché du bois de 55 % en 2022, et de 65 % en 2025.

Images: Arkkitehtuuri Oy Lehtinen Miettunen