Les certificats forestiers indiquent l'origine durable du bois

24.10.2017 0:00 EET

UPM Timber utilise du pin du Nord et de l'épicéa comme matière première pour ses produits. Les certificats forestiers internationaux PEFC et FSC sont des signes de l'origine durable du bois.

Environ 85 % des forêts gérées de Finlande sont certifiées PEFC, alors que le certificat FSC, en constante évolution, ne couvre que quelques pourcents. Toutes les forêts d'UPM sont certifiées. De plus, le certificat du groupe FSC d'UPM (FSC C 109750) connaît une croissance régulière avec plus de 200 000 hectares de forêts gérées déjà enregistrées sous ce certificat.

Les bois sciés d'UPM proviennent uniquement de sources durables. Nos scieries, situées en Finlande, détiennent les certifications PEFC et FSC de la chaîne de contrôle. Tous les bois sciés fabriqués par UPM Timber peuvent être vendus avec la certification PEFC ou FSC.

Nous avons interviewé Sami Oksa, directeur des relations avec les parties prenantes et ancien responsable environnemental d'UPM Approvisionnement en bois et Forêts sur la vérification de l'origine du bois : 

Pourquoi est-il important de vérifier l'origine du bois ?

L'origine du bois est l'un des ICP (indicateurs clés de performance) les plus importants des activités responsables. Les informations sur l'origine du bois prouvent que le bois utilisé dans les produits UPM ne provient pas de zones de conservation, de forêts naturelles tropicales ou d'autres sources non durables. En connaissant l'origine du bois, nous pouvons toujours être sûrs que les aspects les plus importants de la sylviculture durable sont respectés et que ces aspects peuvent également être vérifiés par la suite.  UPM est un précurseur dans la vérification de l'origine du bois et aujourd'hui, l'entreprise peut suivre à 100 % l'origine du bois et de la fibre provenant d'UPM et utilisés dans les produits UPM.

Comment suivre l'origine du bois ?

Lors du suivi de l'origine du bois, l'essentiel est de remonter la chaîne d'approvisionnement en bois jusqu'à l'endroit où l'arbre a poussé à l'origine. Si vous pouvez le faire, vous pourrez toujours suivre l'origine du bois. L'origine est généralement suivie grâce au système informatique de l'entreprise. L'information concernant chaque étape d'un arbre est sauvegardée dans le système informatique. Cela nous permet de suivre l'origine du bois ou de la fibre utilisée dans un produit depuis le client jusqu'au distributeur, à l'usine, au camion de transport et au peuplement forestier.

Dans quelle mesure transférez-vous l'information sur l'origine du bois dans la chaîne d'approvisionnement ?

Un arbre, une fibre de bois et un produit en bois comportent toujours des informations sur leur origine. Cela signifie que chaque partie de la chaîne d'approvisionnement a son propre signe dédié dans le système informatique. Ces informations sont liées à la fibre de bois et transférées d'un système informatique à un autre dans la chaîne d'approvisionnement. Ainsi, les informations sur le bois et les fibres utilisées comme matière première dans un produit peuvent toujours être suivies et remontées jusqu'à l'endroit où l'arbre a poussé, par exemple jusqu'à un peuplement forestier.

Quel type de bois est illégal ?

Le bois illégal peut être, par exemple, du bois exploité sans respecter la loi ou provenant d'une zone protégée. Le bois illégal peut également être volé ou provenir d'un domaine forestier sans l'autorisation du propriétaire. De plus, on parle de bois illégal lorsque les taxes ou autres paiements légaux n'ont pas été payés. L'une des responsabilités les plus importantes de l'industrie forestière est de toujours être en mesure de prouver l'origine durable et légale du bois. Chaque année, un tiers indépendant vérifie le système de la chaîne de contrôle.