Les nouveaux appareils de mesure du bois ont renforcé la sécurité au travail et fourni des informations plus détaillées sur le bois

Other news 3.8.2018 10:00 EET

tukki-highres-8681_HeikkiRäisänen.jpg

La scierie UPM de Kaukas a mis en place de nouveaux systèmes de mesure des rondins en octobre 2017 afin d'améliorer la sécurité et la satisfaction de la clientèle. Une fois les négociations d'achat terminées en mai 2017, le nouvel équipement de mesure a été fourni par Finnos Oy, une société finlandaise basée à Lappeenranta. L'ancien système de mesure des rondins aux rayons X WoodX 4D devait être changé et le remplacement du système s'imposait aussi sur le plan de la sécurité au travail et la possibilité de recueillir des données de mesure plus détaillées.

Le directeur général de la scierie de Kaukas, Antti Waajakoski, affirme que les données de mesure des rondins et la sécurité au travail se sont considérablement améliorées à la scierie après la mise à jour des systèmes de mesure.

Avec le nouvel équipement, les appareils de mesure 3D et par rayons X sont situés à l'intérieur d'un conteneur d'expédition modifié, thermiquement isolé et qui protège des radiations. Le rondin passe par les deux appareils de mesure dans la même position, et lorsque les données de mesure des deux appareils sont combinées, les résultats fournissent des informations plus détaillées qu'auparavant. Selon Antti Waajakoski, l'amélioration de la sécurité au travail est liée à la diminution du rayonnement qui a permis de réduire la zone de sécurité du système.

 

Des informations précises sur chaque rondin

Les appareils de mesure jouent un rôle important dans la réception du bois dans chaque scierie. « Grâce au nouveau système de mesure, la scierie de Kaukas est encore plus moderne, car les données plus détaillées peuvent être utilisées pour mieux trier les rondins en vue d'un traitement ultérieur », explique Antti Waajakoski.

La capacité de production de la scierie de Kaukas est de 500 000 mètres cubes de bois scié. Le bois est livré quotidiennement à la scierie par des dizaines de camions. Siru Väkeväinen, responsable du projet de modernisation de la mesure des rondins, explique que chaque rondin est mesuré individuellement et trié en différentes qualités sur la base de ces données de mesure.

 « Outre la mesure effectuée lors de la réception, les tâches les plus importantes pour les appareils de mesure de rondins consistent notamment à mesurer le diamètre, moins l'écorce, et à calculer la quantité de nœuds et de duramen. L'équipement identifie également la pourriture et les corps étrangers », précise Siru Väkeväinen.

Siru Väkeväinen explique que le nouvel équipement de mesure n'accélère pas la réception du bois, mais permet de nombreuses phases de travail qui n'étaient pas possibles auparavant. « Par exemple, nous ne pouvions accepter différents types de bois que certains jours, car le changement des réglages prenait beaucoup de temps.

Avec le nouvel équipement, nous pouvons modifier ces réglages à la volée et accepter différentes sortes de bois de façon plus flexible », poursuit Siru Väkeväinen.

 

Travail plus sûr et entretien plus simple

Siru Väkeväinen explique que le processus de planification de la mise à jour a pris plusieurs années. « Les améliorations attendues en matière de précision des mesures, de protection contre les rayonnements et de maintenance ont été apportées », affirme Siru Väkeväinen. 

Auparavant, le grand nombre de composants du système ralentissait les travaux d'entretien. « Il y avait plus de composants dans l'ancien équipement, et le plancher devait souvent être démonté pour travailler sur le câblage qui se trouvait en dessous. Les travaux d'entretien étaient donc assez lents », confie Siru Väkeväinen.

 

Le résultat de dizaines d'années de développement

Selon Siru Väkeväinen, Finnos Oy a été choisi comme fournisseur, car les deux entreprises souhaitaient poursuivre leur travail de développement mutuel.

Finnos Oy a été fondée au printemps 2016. Finnos a été créée après l'acquisition de Bintec Oy, qui développait et fabriquait des appareils de mesure des rondins.

Jere Heikkinen, président et directeur général de Finnos Oy, affirme que les nouveaux appareils de mesure des rondins de la scierie de Kaukas sont le résultat d'un travail de développement mutuel à long terme. Finnos et UPM se sont efforcés de trouver les meilleures solutions possibles, ce qui a stimulé le développement.

« Le travail de développement mutuel avec UPM a commencé à la fin des années 80. Notre collaboration a été longue et significative », explique Jere Heikkinen.

Selon Jere Heikkinen, la nature de la collaboration avec UPM a été exceptionnelle, mais la coopération est importante avec tous les clients. « Chaque produit est adapté aux besoins du client avant d'être livré », souligne-t-il. 

Finnos Oy est en activité depuis deux ans et a connu une croissance substantielle pendant cette période, comme en témoigne l'augmentation du personnel et des ventes. « En deux ans, le personnel est passé de cinq à trente personnes et le chiffre d'affaires d'un million à six millions d'euros », confie Jere Heikkinen.

Même si l'entreprise a déjà bénéficié d'une croissance significative en peu de temps, Jere Heikkinen confirme que l'entreprise est toujours en quête de nouveaux sommets. « En 2017, nous avons réalisé sept projets, et cette année, nous en sommes à quatorze. En 2019, nous prévoyons de livrer vingt projets, et nous avons l'intention de doubler ce chiffre en 2020 », poursuit-il.

Jere Heikkinen explique que si l'entreprise cherche à se développer sur le marché intérieur, elle prévoit également de cibler de nouveaux clients étrangers. Certains équipements ont déjà été livrés à l'étranger. « Notre prochain objectif est le marché suédois, que nous espérons utiliser comme tremplin vers le marché international », affirme Jere Heikkinen à propos des plans de l'entreprise.